Cy Jung, Fragments d’un discours politique (manuscrit)

Ces Fragments d’un discours politique sont un manuscrit.

Ils disent la pensée politique de Cy Jung, écrivaine, à l’automne 2015.

Mentions légales

Un texte libre de lecture sur un site Internet n’est pas un texte « libre de droit ». Cela signifie que l’on a celui de le lire mais pas celui de le reproduire sans l’autorisation expresse de son auteur. Les conditions légales d’utilisation des contenus des sites de Cy Jung sont ici.

Accueil || Fragment précédentFragment suivant

11 septembre 2015

Tenter autre chose sans attendre que le monde n’explose. Belle idée, sans doute. Elle se heurte très vite à un sentiment d’impuissance qui porte plus vers le renoncement que vers l’action tant une tâche comme « changer le monde » apparaît d’emblée comme tellement vaste, décourageante. Je sens bien pourtant qu’il faut s’y coller, que cela ne peut pas continuer comme ça, qu’à force de toujours consommer plus, produire plus, piller plus, le climat et l’écosystème en perdent leur latin et que cela va finir par exploser. Cela… ? La planète ou les populations qui y vivent ? Cela revient au même.
Mais que vaut ce constat si l’on n’a pas de solution ? La survie du monde est une question globale qui ne peut avoir qu’une solution globale. Oui, c’est évident. Et non, le résultat n’est pas garanti. Car qui est en position (quelle personne ? quelle organisation ?) de mener une action globale visant à supprimer l’ordre bourgeois, hétérosexiste et raciste en invalidant ses fondements tout en gérant les conséquences pour le quotidien des personnes et sans que cette action n’ait de visées totalitaires ?
Difficile équation. Je ne vois aucun candidat se profiler à l’horizon, et pas uniquement parce qu’un nuage de pollution en réduit la perspective. Pour ma part, je sais à peine à quel nouvel ordre j’aspire ; comment alors envisager une transition ? C’est aussi le but de ces Fragments : affûter mon analyse ; rêver un projet ; imaginer le passage. Sacrée perspective ! Je la tente, dans une approche la plus critique et constructive possible : si le monde tourne dans un sens qui ne me convient pas, il m’appartient de le penser sans visées normatives dans un sens inverse, ou différent ; décaler l’axe de ma pensée… Gageons que je n’y perde pas ma poussée d’Archimède !

Fragment précédent / Fragment suivant
Retour à tous les Fragments

Mentions légales

Un texte libre de lecture sur un site Internet n’est pas un texte « libre de droit ». Cela signifie que l’on a celui de le lire mais pas celui de le reproduire sans l’autorisation expresse de son auteur. Les conditions légales d’utilisation des contenus du site de Cy Jung sont ici.